Apprendre à chanter avec le VENTRE, MYTHE ou réalité ?

Apprendre à chanter avec le VENTRE, MYTHE ou réalité ?

Vous aimez ? Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur google
Aujourd’hui, on parle des MYTHES ! Je sais que vous êtes beaucoup à avoir entendu qu’on doit chanter avec le ventre, d’autres ont entendu le mot magique, le « Diaphragme », et certainement d’autres muscles encore ! On va faire le tri ensemble, pour déceler le vrai du faux et comprendre ce qui se produit réellement.

1. LE DIAPHRAGME !

C’est le meilleur ami de beaucoup de personnes !

Il est connu comme étant le Superman du chant.. Bon.. on va reprendre ensemble le mécanisme exact.

Le diaphragme se contracte au moment de l’inspiration, il va descendre et créer un appel d’air: l’inspiration est complètement automatique, inconsciente. Ne pas confondre inspiration (automatique grâce au Diaphragme) et aspiration (que je crée en voulant prendre de l’air par moi-même).

Le diaphragme est un muscle qu’on ne sent pas et que l’on ne peut pas véritablement contrôler (on peut contrôler les muscles qui se trouvent autour, les inter-costaux, qui eux vont avoir une influence sur le Diaphragme).

Je suis donc heureuse de savoir qu’il fait son boulot, mais en tant qu’utilisateur de ma voix, je veux être capable de la maîtriser et d’interagir avec tous les éléments qui la contrôlent.

N’oublions pas non plus, que pendant que je chante, le diaphragme est relâché ! Il ne m’est donc d’aucune utilité au moment où je crée un son.

C’est un muscle indispensable à l’inspiration, mais pas à la phonation !

2. LE MECANISME EXACT

Le diaphragme descend à l’inspiration, puis c’est le ventre qui va prendre le relais pendant l’expiration pour créer de la pression d’air, qui va faire vibrer mes cordes vocales. Je peux si besoin également utiliser mes muscles inter-costaux pour aider le diaphragme à remonter le plus lentement possible.

3. OUI, C’EST UNE RÉALITÉ !

Quel est le rôle du ventre ? Donnons lui, pour commencer, le bon nom: c’est le muscle profond des abdominaux, le muscle Transverse ! Le rôle du transverse est de se contracter à l’expiration et de se relâcher à l’inspiration pour laisser le diaphragme faire son boulot. Le ventre reste toujours présent. Je peux si besoin ajouter d’autres muscles: Les inter-costaux, le grand dorsal et le carré des lombaires.