Comment apprendre à POSER SA VOIX, LA METHODE à connaître !

Comment apprendre à POSER SA VOIX, LA METHODE à connaître !

Vous aimez ? Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur google
Comment travailler sa voix ? Améliorer sa voix ? Parler en public ? Travailler sa prise de parole ? J’entends énormément ce terme « poser sa voix », mais très sincèrement, ça veut tout et rien dire en même temps ! Vous avez tous une manière différente de me dire ce que « poser sa voix » veut dire pour vous et ça rend la question encore plus interessante !

1. Posez-vous cette question !

J’ai moi aussi une question à vous poser: Votre problématique « poser ma voix », est-elle en rapport avec :

– La hauteur de ma voix ?

– L’intensité de ma voix ?

– Le timbre de ma voix ?

  1. Hauteur:

Est-ce que vous voulez poser votre voix parce que vous avez l’impression de parler ou de chanter trop aigu, ou trop grave, que donc la hauteur de votre voix n’est pas adaptée ? Donc pas « posée » ?

2. Intensité:

Est-ce que c’est parce que vous avez une voix très faible, avec beaucoup d’air et que vous souhaitez pouvoir l’affermir et la rendre plus forte ? Donc la « poser » ?

3. Timbre:

Est-ce que c’est parce que la couleur de votre voix vous semble ne pas être la bonne, ne pas être adaptée à ce que vous voulez chanter ou dire ?

Donc, vous voulez poser votre voix ?

Quel est le sujet, la caractéristique de votre « poser ma voix » ?

2. Si, vous me répondez la hauteur:

Il va être important que vous travailliez avec le mouvement de votre ventre. Vérifiez que le mouvement de votre ventre va de l’extérieur vers l’intérieur autour du nombril et que le mouvement est fluide, c’est à dire, sans à-coup. Plus vous allez mettre de l’énergie (plus vous allez contracter votre muscle du ventre, le transverse), plus vous allez modifier la hauteur de votre son.

3. Si vous avez répondu, l’intensité:

Il va falloir vérifier le flux d’air, c’est à dire, ne pas dépenser trop d’air lors de votre geste vocal. Pour travailler cela, vous pouvez utiliser une consonne voisée, comme le « V ».

4. Si vous avez répondu, le timbre:

Enregistrez-vous en train de parler ou de chanter et vérifiez que vous utilisez bien le timbre que vous aimez et que vous avez besoin. Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir choisir quel timbre vous souhaitez ajouter à votre voix. Aidez-vous avec des adjectifs. Si je choisi la colère, imaginons que j’ai des feutres devant moi, je vais choisir le rouge ou le jaune, des couleurs agressives. C’est la même chose avec la voix, choisissez la couleur qui vous correspond, dont vous avez besoin.